17/06/2011

Confrérie de la Gâte d’or à Sivry.

gate, gâte, or, confrérie, Philippe

La raison d’être de la Confrérie de la Gâte d’or se résume en trois thèmes. Donner aux chevrotins anciens et nouveaux l’occasion de se rencontrer dans des activités festives. Rassembler dans un centre de documentation grâce aux moyens modernes d’enregistrements, la documentation sur le village qui se trouve non seulement dans les institutions publiques mais aussi près de personnes privées. Et enfin, rendre hommage aux chevrotins qui ont contribué ou contribuent à la renommée du village.

C’est justement pour parler d’un de ces chevrotins que la Confrérie était réunie lundi en présence d’un nombreux public et de la famille de l’intéressé.
À l’avenir la Confrérie accueillera d’autre chevrotins méritants … il n’en manque pas. Mais unanimement les membres de la confrérie ont estimé que le premier hommage à rendre revenait sans contestation possible à Raymond Philippe pour sa participation à la vie associative du village et surtout à son travail de fourmi, son travail de patience et de rigueur, ses recherches sur l’histoire du village qui ont … occupé toute sa vie. 

  

Les commentaires sont fermés.