21/07/2011

Erpion : Vive la Belgique ! et Vive le Roi !

C’est par ces mots que le bourgmestre de Froidchapelle Willy Decuir a terminé son discours tenu après l’office religieux célébré dans l’église d’Erpion. C’est en raison de la proximité de la fête de Sainte Marie-Madeleine (22 juillet) patronne de la paroisse que l’administration communale froidchapelloise a pris l’habitude de célébrer la Fête nationale à Erpion. La cérémonie commence au mémorial érigé par Monsieur Nicolas George en souvenir du Lt William Odom, pilote de l’USAAF du fighter group 353 qui s’est écrasé le 23 décembre 1943 aux commandes de son Thunderbold P47 à Erpion.

erpion, 21, juillet, fête, nationale

 S’ensuit une visite au cimetière et un dépôt de fleurs au pied de la plaque placée sur le mur de l’église en souvenir des combattants et prisonniers des deux guerres. Ces gestes symboliques témoignent de la reconnaissance à tous ceux qui durant les deux guerres ont pu par leur action, leur courage et leur engagement au péril de leur vie, préserver l’indépendance et l’intégrité de notre pays ! Dans le contexte politique actuel, en prononçant ces mots, le bourgmestre s’interroge «  on peut s’interroger sur le sens qu’a encore cette célébration par rapport à ce qui constitue l’actualité lancinante de notre chère Belgique depuis plus de 400 jours ! ». En effet  « Depuis plus de 400 jours, nous assistons à une sorte de manipulation collective orchestrée de main de maître par un mouvement séparatiste flamand qui, par une sorte de stratégie du pourrissement, tend à nous convaincre que la séparation est inéluctable et que si on ne s’y résout pas aujourd’hui, ce sera pire encore demain ! » Willy Decuir ajoute « Vous savez que chaque année je suis à l’écoute du message de notre Roi et que depuis plusieurs années, je fais mienne une phrase de son message. Comme beaucoup d’entre vous je pense, j’étais impatient de connaître ses commentaires dans le contexte d’impasse politique que nous subissons. Je dois dire que je n’ai pas été déçu mais qu’au contraire, j’ai apprécié la fermeté de son discours !  J’espère que sa « mise en garde » (pour utiliser ses mots) et son exhortation des décideurs politiques seront entendues par suffisamment d’entre eux pour enfin aboutir à un accord équilibré qui garantisse l’avenir de notre pays et partant, la sauvegarde du bien-être de sa population ». Willy Decuir conclu «  Je ne m’appesantirai pas davantage sur le sujet d’autant que les gens que je voudrais convaincre n’ont que faire de l’opinion d’un petit bourgmestre wallon mais j’espère vivement que le bon sens finira par l’emporter ! »

Les commentaires sont fermés.