25/04/2011

Des chevrotins relèvent un défi !

 

jérémy, pire, anne, piette, rémy, thomas, johan, collet, oxfam, trailwalker

L'équipe des Ludimensuellistes à la foire de Chimay

Ils sont quatre Jérémy (Pire), Anne (Piette), Rémy (Thomas) ou Johan (Collet) et ont relevé le défi du "Oxfam Trailwalker". 

Il s’agit d’un incroyable défi sportif, humain et solidaire...

Chaque année, dans de nombreux pays, se tient cet événement au profit d’Oxfam-Solidarité. En Belgique, ce sera la quatrième fois cet été les 27 et 28 août pour être précis.
Et s’ils vous en parlent aujourd’hui, c’est parce qu’ils ont décidé de se lancer dans l’aventure. Ils ont formé une équipe de quatre dont les deux premiers sont chevrotins et…mariés pour relever un défi de taille, boucler, en 30 heures maximum, un parcours de... 100 km !
À pied, bien sûr, et tous ensemble pas en relais ! Pour les y aider, ils ont constitué une solide équipe de supporters: Jonas, Aurélie, Jihane, Dominique(s) et Jason (et d’autres devraient bientôt s’y ajouter...)

Mais ils ont  aussi besoin de tous, de chacun, et donc de vous...

 Pourquoi ?
Simple, comme ils le soulignent, il s’agit d’un défi sportif et d’un défi humain mais aussi et surtout, d’un défi solidaire !

Afin de venir en aide aux différentes actions d’Oxfam-Solidarité à travers le monde, chaque équipe s’engage en effet à réunir la somme minimale de 1500 euros en guise de "parrainage" pour sa marche...

  Et c’est là que, si vous le souhaitez, vous pouvez intervenir...
Vous trouverez un lien vers leur page personnelle (cliquez ici) sur le site de l’Oxfam Trailwalker : si vous avez quelques minutes, allez y jeter un œil. Le site vous propose de découvrir l’équipe, de donner des nouvelles de leur entraînement, et annonce les différentes actions qu’ils comptent mettre en place pour la récolte de fonds.

Tout geste que vous pourrez faire pour l’équipe sera un soutien moral des plus précieux pour le défi qui attend ces jeunes. Un don, c’est une tape dans le dos pour leur dire « Allez-y, on croit en vous, vous pouvez y arriver ! »

 

17/04/2011

Sivry-Rance : week-end « Bienvenue » c’est parti !

C’est une grande « porte ouverte » à Sivry-Rance le temps d’un week-end ces 14 et 15 mai durant lequel le citoyen est ambassadeur de sa région.

bienvenue, sivry-Rance, office, tourisme 

Vendredi soir l’Office du Tourisme et l’administration communale ont convié ces « ambassadeurs » à une rencontre. La présidente de l’OT Nadine Delhoye était heureuse d’accueillir les participants en les remerciant « Vous avez spontanément proposé de faire découvrir vos passions, votre travail, votre savoir-faire mais aussi de partager avec les futurs visiteurs le meilleur de Sivry-Rance, à savoir, ses habitants, leur chaleur, leur accueil. Ce sera aussi une occasion unique pour nos résidents de se rencontrer et de s’apercevoir que Sivry-Rance regorge de trésors. Comment ne pas s’émerveiller devant tout ce que vous allez faire découvrir ».  Une cinquantaine d’activités sont au programme. 

Votre quotidien (édition Sambre et Meuse) va vous proposer de partir à la rencontre de ces ambassadeurs, en attendant, Gérard Wérion nous parle de l’AASH à Grandrieu. 

aash, grandrieu, sivry-rance, bienvenue « L'A.A.S.H. est une A.S.B.L. créée pour promouvoir l'Aéromodélisme dans la Botte du Hainaut, c’est-à-dire la région de Thuin, Beaumont et Chimay. Le club est établi sur le terrain de Belle-Vue où nous disposons d'un horizon dégagé sur 360°. Nous y pratiquons toutes les disciplines de l'Aéromodélisme. Au travers de ce week-end « découverte », nous souhaitons nous adresser au public de la région dans le but de renouveler les effectifs du club. Nous comptons actuellement 43 membres, mais l’âge moyen de nos membres commence … à s’élever ». Le club a été créé en 1973 le président Gérard Wérion a été sélectionné à sept reprises pour représenter la Belgique aux championnats du monde. Face au gratin mondial de la discipline, le chevrotin n’a pas fait mauvaise figure en terminant souvent dans les vingt premiers. Il poursuit « À cette époque, je participais aux épreuves aux commandes d’avions construits par mon père. Maintenant cela a beaucoup changé, on ne parle presque plus de modélisme, des kits complets prêts à voler sont proposés à la vente ».  Prochainement le club l’Association d’aéromodélisme du Sud Hainaut proposera une manche du championnat du monde. 45 participants sont inscrits, dont deux Russes, un Ukrainien,  des Italiens, un Israélien, etc… Profitez du week-end bienvenue à Sivry-Rance pour faire, dans le détail, connaissance avec le club.

Pour info, rendez-vous sur le site du club à l’adresse : http://www.clubsaam.be/aash ou contactez le président au 0033327593109. 

10/04/2011

Foot : dans la Botte, le RC Rance Monte !

Samedi soir les installations du RC Rance accueillaient les Boussutois. Un match de championnat comme bien d’autres disputés aux alentours de la Ferme Bossart. À voir le public présent, il fallait bien se douter que quelque chose se tramait samedi soir.

supporters, rc, rance

 Ceux qui suivent régulièrement l’équipe locale des marbriers savaient qu’à l’issue de la rencontre le RC Rance pouvait fêter sa montée en P3. C’est le FC Boussutois qui était les hôtes de la soirée. La rencontre a été dirigée par l’arbitre Deblauwe. À la cinquantième minute de la partie Alexandre Elis a ouvert la marque pour les locaux. Les espoirs de tous les supporters locaux prenaient forme. Cela fait 22 ans que les rançois attendent pour fêter une montée. Sans que Boussu-lez-Walcourt ne soient ridicules durant les échanges, ce sont encore les locaux qui déflorent la marque par l’intermédiaire d’Anthoine Libert à la 67ème minute. Le reste de la rencontre s’est déroulé dans une ambiance de feu, les supporters n’attendaient que le coup de sifflet final pour fêter dignement la montée.

rance, rc, boussu, délégué, foot

Sylvian Barbençon et F. Dupuis , les délégués de Rance et Boussu

 Aux commandes du RC Rance depuis 7ans le président François Ducarme était … aux anges.


Une bonne de vingtaine de joueurs ont été couchés sur la feuille d’arbitre durant la saison, voici ceux qui ont été alignés samedi soir : Aubert Dero, Laurent Hubleau, Fabrizio Caprini, Hubert Draux, Francis Putman, Maxime Poroli, Jean-Pol Metzler, Mickael Lepère, Alexandre Elis, Alain Chatrenne, Anthoine Libert, Julien Namur, Valentin Ernest, Fréderic Peret, Grégory Philippe.  

 

Le CQ de Rance, Antoine Elis... à la douche

 

06/04/2011

C’est par où demain ?

Ce vendredi 08 avril à 20h00 au Centre culturel de Sivry-Rance. Diffusion du film "Small is beautiful".


Un partenariat entre le Centre culturel de Sivry-Rance et le Mouvement d'Action Paysanne !

Edgar Pisani, ministre français de l’agriculture, fut l’un des pionniers et défenseurs de la mise en place de la PAC (Politique Agricole Commune). Aujourd’hui, un peu plus lucide, il déclare : « Si l’on compare la quantité produite, le coût de la production, l’eau et l’énergie consommées, l’emploi créé, on arrive à la conclusion qu’il vaut mieux avoir 100 fermes de 50 ha qu’une ferme de 5000 ha ! Je ne pense pas qu’il faille aller jusqu’à revenir à l’ancien mais qu’il faille trouver un autre équilibre que celui que nous avons eu l’erreur de croire bon ».

À Sivry, à l’occasion de la projection de « Small is beautifull : c’est par où demain ? », il sera l’un des intervenants du dernier documentaire d’Agnès Fouilleux (sorti en France en novembre dernier).
Le film nous révèle pas à pas les mécanismes et les enjeux de la mondialisation et de la financiarisation de l’agriculture, face auxquels des résistances commencent à apparaître. Alors que le « bio » a le vent en poupe, la réalité paysanne  prouve que l’agriculture industrielle et la politique agricole commune nous amènent droit dans le mur...

.....Et pourtant, aujourd’hui des jeunes veulent retourner à la terre, avec de faibles moyens mais une passion et une volonté qui bousculent les idées établies affirmant qu’avec quelques hectares une ferme n’est pas « rentable ». Quand rentabilité ne rime plus avec passion et qualité de vie, à quoi joue-t-on ? Le MAP et son Ecole Paysanne Indépendante (EPI), qui s'associe au CC de Sivry-Rance pour proposer le film et le débat, défend les valeurs et aide ces jeunes qui veulent s'installer "en agriculture paysanne".
Le MAP est membre actif de Via Campesina Europe, qui elle-même est membre active de Via Campesina, plate-forme mondiale des associations et syndicats paysans. Un lien fort unit ces femmes et ces hommes autour de la défense de l'agriculture paysanne et de la souveraineté alimentaire.
Le film est, d'ailleurs, proposé dans le cadre de la Journée mondiale des luttes paysannes (17 avril). 

27/03/2011

Connaissez-vous le plan Maya ?

 sivry, rance, mayaComme le souligne Philippe Hanon lors du dernier conseil communal de Sivry-Rance, il n’est pas question de concurrencer le Meliparc de La Panne, mais de souscrire au plan « Maya » de Benoit Lutgen, Ministre de l’Agriculture et de la Nature. Ce plan s’articule autour de cinq objectifs : accroître les ressources alimentaires des abeilles, soutenir les jeunes apiculteurs, accentuer la recherche, lancer les communes «Maya» et imposer des mesures le long des routes régionales. La commune de Sivry-Rance pratique le fauchage tardif des accotements de ses principaux axes de communication depuis de nombreuses années. Et Philippe Hanon de commenter « nous sommes des précurseurs ! » en expliquant « Sivry-Rance a toujours participé à la semaine de l’arbre, un verger d’une quarantaine de pommiers haute tige vient d’être réalisé et la commune est partie prenante de PCDR, PCDN, etc…. Mais pour répondre à toutes les exigences du plan « Maya » il reste à la commune de mettre en place d’autres travaux. Nous allons promouvoir la création de prairies fleuries mellifères et d’inclure 2/3 de plants mellifères lors de la réalisation de haies ». Ce dernier objectif sera soutenu dans le cadre de la semaine de l’arbre 2011. Il reste un paramètre que les pouvoirs publics ne maîtrisent pas, c’est l’emploi des insecticides. Ce non-emploi fait aussi appel … au bon vouloir des particuliers, mais cette bataille ..  n’est pas encore gagnée !
Pour conclure soulignons l’aide apportée aux apiculteurs nouvellement formés. Benoît Lutgen a décidé de soutenir le lancement de leur activité apicole en leur offrant une partie du matériel nécessaire soit, une ruche et une reine au terme de leur formation.
Pour plus d’infos, vous pouvez trouver sur le Net la charte d’engagement « commune maya ».