13/06/2011

Sur les traces de la Gâte d'or

La première promenade de la confrérie de la Gâte d’or a connu un vif succès. Pas moins d’une centaine de personnes se sont inscrites. Trois groupes ont été formés et Eric, Jérémy et Christian servaient de guide. La promenade était partagée en deux thèmes. Dans les premiers kilomètres l’histoire du village servait de support à la balade. À mi-parcours c’est de la légende de la Gâte d’or dont il a été question. Bien que la balade se soit faite en trois groupes le fonds du propos a été le même. Mais chaque guide est venu apporter une touche personnelle au commentaire.

Avec Eric, c’était un complément d’information scientifique.


Avec Jérémy ses accompagnateurs vivaient un vrai… conte.  

gâte,or,sivry,promenade,confrérie

Jérémy 

Et enfin avec Christian, c’est la mémoire vivante de l’histoire de Sivry qui parlait.

  sivry,gâte,or,confrérie,promenade

 Christian et Eric

 A ce propos un autre chevrotin, Raymond Philippe sera dans l’après midi mi à l’honneur par la Confrérie de la Gâte d’or pour sont travail d’historien local. Nous vous ferons vivre l’événement. Dans les projets de l’Administration communale et de la Confrérie de la Gâte d’or la mise en place d’un audio-guide de la promenade de la Gâte d’or en plusieurs langues est à l’étude. Si toutefois vous souhaitez connaître la légende de la Gâte d’or à Sivry, il vous suffit de cliquer ici.

09/06/2011

Des chevrotins en Normandie.

Didier, Dominique, Gilbert, Greg, Jean-Marc, Julien, Maxime, Mickael, Robert, Sven, Vincent, Yves. À la lecture de cette suite de douze prénoms, on pourrait croire que ce sont des acteurs impliqués dans une nouvelle version du film « Les douze salopards ». Et bien non, ce sont simplement douze amis chevrotins qui ont participé aux cérémonies de commémoration du débarquement en Normandie. Cette année, l’Ascension permettait d’allonger le week-end. C’est ce qui a été fait par les chevrotins avec bien évidemment…l’accord des épouses respectives. Le point central de ces commémorations se trouve à Sainte-Mère-Église.

 sainte, mère, église, débarquement, normandie,

La région regorge de sites historiques et musées comme par exemple :

Arromanches et son port artificiel qui a servi de tête de pont alliée pour le transfert d’une quantité considérable de matériel (armes, munitions, essence, vivre, hôpitaux de campagne et quartiers généraux avancés).

Pegasus Bridge (pont Pégase) est le nom de code qu'a reçu pendant la Seconde Guerre mondiale le pont de Bénouville, situé sur le canal de Caen à la mer, en Normandie. Sa prise de contrôle par des commandos britanniques arrivés de nuit par planeurs est un des hauts-faits du débarquement de Normandie le 6 juin 1944.

Le mémorial de Caen. Conçu par l’historien caennais Jean Quellien, le scénario de cette exposition repose sur deux idées fortes. Tout d’abord rendre compte de la durée et de la violence de la bataille de Normandie, bataille plus décisive encore que le 6 juin lui-même et qui se termine à la fin du mois d’août 1944 ; rappeler ensuite aux visiteurs le lourd tribut payé par des civils normands pris dans la tourmente d’une guerre de libération.

Musée Airborne. Situé dans un Parc de 3000 m² à proximité de l’église de Sainte-Mère-Église, ce musée de légende est un hymne à l'extraordinaire épopée des parachutistes américains des 82e  et 101e divisions aéroportées qui plongèrent sur Sainte-Mère-Église dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. Les quatre jours de congé de ce week-end de l’Ascension ont été mis à profit par les chevrotins visiter ces musées. 

07/06/2011

Sivry-Rance vu du ciel.

A la ducasse de la Pentecôte s’ouvrira, à l’Espace Nature, une exposition intitulée « Sivry-Rance, Vue d’en haut ». Elle rassemblera 200 photographies aériennes récentes couvrant tout le territoire habité de la commune.

sivry, rance, expo, photo

Ces photos sont présentées en grand format, certaines étant même en poster (100 x 70 cm).

Une exposition à la fois amusante et instructive.

Amusante parce qu’il est surprenant de découvrir sa maison, son quartier, sa rue ou son village vus du ciel. De plus, Christian Sol le maitre d'oeuvre de l'exposition a publié il y a près d'une trentaine d'années une étude toponymique de Sivry. On s'imagine que l'auteur a affiné ses informations depuis. Cette mine de renseignements et les connaissances de ce chevrotin "né-natif" serviront de support aux légendes concernant la signification et l'origine des noms des rues et chemins.

En plus d'être instructive pour ceux qui aiment les défis et les jeux, l’exposition s’accompagne d’un double concours d’identification et de repérage : identifier cinq photos mystères et repérer des bâtiments particuliers dans les photos exposées.

A ne pas manque à partir du 11 juin et ce jusqu'au 25 septembre 2011 à l'Espace Nature de Sivry
Exposition accessible tous les jours, week-end compris, de 14 à 17 heures.
Renseignements : 00 32 (0)60 45 56 84 ou 00 32 (0) 477 80 63 03

De retour sur le net

Après quelques jours de repos en Normandie à l'occasion des commémorations du débarquement des Forces alliées le 6 juin 1944, le blog de la Botte va reprendre du service.

Demain, vous aurez l'occasion de suivre une douzaine de chevrotins à Sainte Mère Eglise.